Les impressions de Robin

Robin au nord de la Thaïlande

Le grand palais de Bangkok

27 ocobre 2018

Nous sommes allés en bateau-taxi pour visiter le palais royal de Bangkok et vous ne pouvez pas le rater tellement il y a du monde. Le roi actuel n’y habite plus et il n’est là que pour les fêtes et les cérémonies.
Les bâtiments ont été construits en 1782 et chaque année il y a dix moines de combat Tinju qui viennent présenter les quatre dents de Bouddha au roi.
Il y a beaucoup de gens qui viennent de loin pour visiter la statue de Bouddha mais nous n’avons pas de photos de ce petit Bouddha parce que c’est un lieu de prière et donc c’est interdit de prendre des photos. La statue est toute petite et mesure 66 cm, elle est posée à 11m de haut. L’endroit est très coloré et plein de détails et tous les temples sont remplis d’or et de miroirs. Il y a aussi des soldats, qui ne peuvent pas sourire, mais papa a quand même réussi à prendre une photo de moi et lui qui souriait.
Comme dans tous les temples, nous devons porter des pantalons longs, par respect pour le bouddha, même lorsqu’il fait chaud. Puis nous sommes allés dans un autre temple: Wat Pho. Il y a un énorme bouddha couché, il mesure 76 m de long et fait 15 mètres de haut!. La statue est décorée de feuilles d’or et de nacre sur les yeux et la plante des pieds. C’était une très belle visite, mais il y avait beaucoup de monde et heureusement nous avons eu un ticket avec un bon pour une bouteille d’eau gratuite, car il faisait très chaud.

1 commentaire

  1. Commentaire par Ed

    Avatar

    Ed Répondre 29 novembre '18 le 21:45

    Hey Robin ! Quel clown tu es de parvenir à faire sourire un soldat qui n’en a pas le droit ! 🙂
    Dis donc, tous ces temples, ces bouddhas ça a l’air impressionnant, et puis encore des histoires de dent ! C’est sûr que vu les crânes rasés des moines en Asie, ce ne sont certainement pas les cheveux de bouddha que l’on doit venir adorer… :)) Continuez à nous raconter vos aventures on adore ça! Et puis qu’est-ce que tu grandis dis donc !
    Bises, Edith

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut